Peut-on pratiquer le Qigong sans chercher à comprendre ?

La pratique du Qigong est-elle possible sans compréhension ? 

Il est souvent dit que l'enseignant chinois montre sans rien expliquer, et que le pratiquant reproduit ce qu'il voit puis, par son cheminement propre, va affiner ses sensations et sa manière de pratiquer. 

 

Légende, ou pas ? 

Même si on m'a rapporté des exemples de cette manière de faire, j'ai surtout rencontré des enseignants qui expliquent. Et les explications, spontanées ou sollicitées, apportent un éclairage sur le pourquoi (ça motive !), sur le comment (ça rassure sur la justesse !).
Je crois qu'elles mettent le pratiquant sur la voie de ses propres recherches, donnant déjà tout bêtement le vocabulaire pour fouiller plus. 

Certains diront peut-être que les explications, le cadre théorique, coupent de la spontanéité, de la recherche et de la sensation personnelles ? Alors oui, c'est un risque, mais en avoir conscience permet de s'adapter :

  • Un temps pour la spontanéité et un autre pour le cadre rigoureux.
  • Un temps pour l'écoute de ses sensations, et un temps pour l'analyse et l'adaptation.
  • Un temps pour se mettre à disposition de l'énergie, un temps pour la guider.
  • Un temps Yin, un temps Yang, n'est-ce pas ? 

 

De mon point de vue, l'étude Yin est indissociable de la pratique Yang. Au fil du temps, l'un prend le pas sur l'autre, puis les proportions s'inversent. Pratiquer amène à se poser des questions, les éclairages trouvés dans la théorie doivent être mis en pratique et éprouvés, le cycle est plein de variantes et infini ! 

 

Qi Connexion en est justement une variante : ce sommet annuel, séminaire en ligne, permet à chacun d'aller à la rencontre de personnes qui apportent des éclairages complémentaires, des voies d'étude qui ont la même racine mais des branches variées. 

 

Les explications que donnent les enseignants, les livres que vous lirez (sur le Qigong, la médecine chinoise, le Taijiquan, le Yi Jing, ... mais aussi les romans ou la poésie par exemple) sont mille chemins d'enrichissement de la compréhension. Il en est de même des ateliers-conférences qui sont diffusés sur Parce Que Le Soleil Se Lève à l'Est.

 

Particulièrement, si l'on vient au Qigong pour améliorer sa santé, comprendre quelques bases de la médecine chinoise permet d'affiner sa pratique : connaissance des trajets des méridiens, de quelques points d'acupuncture par exemple, offrent au pratiquant une meilleure précision dans ses mouvements et son attention. 

 

Mais tout ceci, aussi satisfaisant que ce soit pour l'esprit, ne fait pas avancer d'un pouce s'il n'y a pas de mise en oeuvre dans la pratique, quelle que soit sa forme ! 

Alors : bonne(s) pratique(s) !